ASIEINDE DU SUD

C’est le grand jour : départ pour Pondichéry (28 mars 2018)

Départ pour Pondichéry En salle d'attente

Départ pour Pondichéry : Les 2 vols de Paris à Chennai

Après avoir finalisé tous les préparatifs, ça y est, c’est le grand jour, le départ pour Pondichéry : nous y sommes ! D’abord, un passage obligé au Duty Free à CDG pour un achat primordial pour ce voyage : un pack de 2 litres de Ricard* (je ne fais pas l’apologie de l’alcool, je vous explique plus loin pourquoi j’ai fait cet achat).

Départ pour Pondichéry En salle d'attente
Départ pour Pondichéry En salle d’attente

Après un premier vol sans encombre jusqu’à Abu Dhabi sur un Airbus A380, 2 heures d’escale dans un espace duty free qui fait envie, au premier abord, mais qui freine vos ardeurs après avoir vu les tarifs pratiqués, nous voilà embarqués à bord du 2ème vol. Sauf que là, nous avons dû attendre plus d’une heure de plus, assis dans l’avion, sans savoir pourquoi nous attendions ni ce qu’il se passait : pas cool !

Départ pour Pondichéry Airbus A380
Départ pour Pondichéry Airbus A380

Qu’à cela ne tienne, nous restons positifs et nous en profitons pour faire un petit somme 😉

Le 2ème vol finit par se dérouler tout à fait normalement, à part ces perturbations qui arrivent toujours au moment où l’on vous sert à manger (ça aussi, c’est un constat que j’ai souvent fait) et … Chennai, nous voilà ! Enfin, pas tout à fait.

Les formalités d’entrée sur le territoire

Il faut encore passer le contrôle de la Police aux Frontières. Autre conseil utile pour ceux qui souhaitent préparer leur voyage vers l’Inde du Sud : pensez à faire une demande de e-visa (c’est notre agence Atlanta Travels qui s’en était chargée pour nous : vous apportez les documents nécessaires et l’argent et vous recevez l’e-visa par mail chez vous 48 h après). J’en reviens à notre passage au guichet d’entrée sur le territoire : il y a plusieurs comptoirs et on sépare les personnes entre ceux qui ont un visa tamponné sur leur passeport et ceux qui ont un e-visa. Dans les premières files, un monde fou ; dans la file e-visa, nous étions les premiers et les seuls à arriver au comptoir. Alors, la procédure prend plus de temps mais comme il y a moins de monde, cela vaut le coup. Sauf si vous arrivez à une heure de grande affluence. Résultat pour ce qui nous concerne : nous avons passé les formalités avant mon beau-frère qui possède pourtant un visa permanent.

La récupération des bagages a été longue, nous ne sortons de l’aéroport qu’à 9h.

Sentir l’Inde

Oui, j’ai bien dit : « sentir l’Inde ». L’arrivée en Inde est indescriptible : il y règne une chaleur moite toute particulière et un parfum, unique au monde, d’un mélange d’épices que, pour ma part, je n’ai constaté qu’à mes arrivées en Inde et nulle part ailleurs (j’en suis à mon 5ème voyage dans ce pays). Un autre indice qui vous fait comprendre que vous êtes en Inde, c’est le bruit : ça klaxonne à tout va, les rickshaws, les voitures, les mini-bus, les taxis, … tout ce qui circule sur une route klaxonne au milieu des piétons qui tentent vainement de se frayer un passage et parfois aussi au milieu des vaches qui regardent, impassibles, tout ce vacarme environnant.

Arrivée à Pondichéry

On est y presque, juste encore 2h30 de route, au milieu du bruit, des vaches et des parfums et au cours desquelles nous redécouvrons la magie de ce pays et nous voici arrivés à Pondichéry, maintenant devenue Puducherry ou Pondy pour les habitués.

Nous voilà prêts à commencer notre 1er jour à Pondichéry.

 

 

 

* L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Toutefois, si je peux me permettre un petit conseil (ce blog est surtout fait pour ça), j’ai remarqué au cours de mes nombreux voyages dans des zones à risque de tourista qu’un petit verre de Ricard midi et soir pouvait éviter ce fâcheux contretemps qui peut vite faire tourner vos vacances en cauchemar. Un petit fond suffit, après vous rajoutez, en fonction de vos goûts, la dose d’eau qui vous convient. Autre conseil : dans les pays très chauds, il faut boire beaucoup d’eau !!! Cela évite la déshydratation qui peut, elle aussi, être cause de ce type de problème intestinal !!!

Leave a Response

error: Content is protected !!