INDE DU SUDVOYAGES

1er jour à Pondichéry – jeudi 29 mars 2018 – Chez l’habitant

1er jour à Pondichéry – jeudi 29 mars 2018 – Chez l’habitant maison louée par mon beau-frère

1er jour à Pondichéry – jeudi 29 mars 2018 – Chez l’habitant. En effet, mon beau-frère a loué une maison dans le quartier musulman de Pondichéry, dans une rue très calme, je me souvenais que ce quartier était un des plus propres de la ville et c’est toujours le cas. La maison est spacieuse, elle comporte un sas d’entrée avec une chambre à droite du corridor que mon beau-frère choisi pour lui parce que c’est la plus petite, un grand salon équipé d’un téléviseur à écran plat, ensuite un autre couloir donne accès, sur la droite à notre chambre, très spacieuse, et, au bout du couloir, se trouve une cuisine équipée. Les 2 chambres ont chacune une salle de bains et un W.C. privatifs. Comme dans beaucoup de maisons indiennes, il y a une cour intérieure qui donne accès à un autre W.C. avec une autre salle de bains : c’est le luxe. Voici notre chambre chez l’habitant.

1er jour à Pondichéry - jeudi 29 mars 2018 - Chez l'habitant
1er jour à Pondichéry – jeudi 29 mars 2018 – Chez l’habitant

Il est 11h30 du matin, nous avons à peine dormi dans l’avion mais qu’à cela ne tienne, nous restons éveillés, nous prenons une douche et la dame de maison que notre beau-frère a l’habitude d’engager pendant ses séjours en Inde (Baby) vient nous apporter notre repas. Nous nous régalons et notre palais retrouve les vrais goûts de la cuisine indienne. Baby est un vrai cordon bleu.

Après le repas, nous prenons quand même le temps de faire 2h de sieste.

Premières emplettes

Pour ce 1er jour à Pondichéry, dès notre réveil, je pars avec mon mari et mon beau-frère pour une première visite dans une boutique de tissus. Pourquoi une boutique de tissus, me direz-vous ? Eh bien, ceux qui me connaissent savent que je pratique la danse orientale depuis 11 ans, je profite donc de mon séjour en Inde, pays du cinéma et des films Bollywood pour faire fabriquer un costume pour moi et un autre costume pour mon binôme, Florence, que nous porterons pour danser notre duo lors du gala « Les Villeparisiens ont du talent » qui aura lieu le 04 mai 2018. L’idée est de se faire coudre le même costume dans 2 couleurs différentes.

Pondichéry regorge de boutiques de tissus, de vêtements, de chaussures, notamment sur Nehru Street et Mahatma Gandhi Road. Nous nous rendons donc dans une boutique de tissus très connue pour sa variété de tissus et de sarees en tous genres et d’excellente qualité : Pothy’s. C’est une institution en Inde, on en trouve dans plusieurs villes du pays. J’y trouve mon bonheur. Demain, nous irons chez la couturière pour lui montrer un modèle et lui expliquer mon idée sur le résultat attendu.

Premières « mondanités »

Les Pondichériens sont très friands de « mondanités », je mets ce mot entre guillemets parce qu’il faut le prendre ici au second degré, il ne s’agit de mondanités à proprement parlé mais d’invitations que les gens ont l’habitude de vous proposer parce qu’ils aiment se retrouver entre amis autour d’un verre ou d’un repas, ou les 2. Donc, étant donné qu’un autre de mes beaux-frères séjourne actuellement pour quelques mois dans sa ville natale, nous sommes invités à dîner chez lui. Un bon petit repas préparé par lui et servi par l’employée de maison qui travaille pour lui lorsqu’il vient à Pondichéry. 

Ainsi se termine cette première longue journée.

A demain pour le jour 2

Leave a Response

error: Content is protected !!