INDE DU SUDVOYAGES

3ème jour à Pondichéry – samedi 31 mars 2018

3ème jour à Pondichéry - samedi 31 mars 2018 - Restaurant Le Rendez-Vous - La carte

3ème jour à Pondichéry– samedi 31 mars 2018

Toujours des problèmes avec ma tablette/PC

3ème jour à Pondichéry – samedi 31 mars 2018

C’est notre 3ème jour à Pondichéry et j’ai toujours des problèmes avec ma tablette/PC, et je n’ai pas encore trouvé quelqu’un pour la réparer, cela commence à devenir très ennuyeux. En attendant, je prends des notes sur un petit carnet. Je vais en avoir du travail dès que j’aurai pu mettre l’engin en état de fonctionner !!! …

Boutique de lingerie et couturière

Je ne me désespère pas et je continue mon programme. J’ai prévu ce matin une visite dans une boutique de lingerie pour acheter le soutien-gorge qui doit servir de support au haut de mon deuxième costume de danse orientale. Me voilà partie avec mon nouvel achat chez la couturière pour le lui laisser. J’en profite pour lui confier également une jupe à recopier à l’identique avec du tissu acheté la veille. La couturière n’a pas de site internet, mais je vous mets un lien vers la page de Google Maps qui vous permettra de la localiser.

Dure, dure la vie à Pondy …

Comme tout cela est déjà bien fatigant : retour à la maison, pris un bon déjeuner, fait une sieste. Comme vous le voyez, la vie est dure à Pondy 😉

En fait, la chaleur y est tellement accablante que, comme dans beaucoup de pays chauds, il n’y a qu’une issue possible au moment où le soleil tape le plus fort, c’est de se cacher au frais, alors, le plus souvent, on en profite pour « siester ».

Apéritif chez des amies et dîner au Restaurant Le Rendez-vous

Ce soir, nous sommes invités à prendre un apéritif chez des amies de jeunesse de mon mari et mon bon beau-frère : une mère et sa fille. Tout se passe bien jusqu’à ce qu’il arrive ce qui arrive parfois en Inde du Sud : une panne de courant. Elle met fin à notre rencontre qui se terminait de toute façon et qui a été assez sympathique. Nous craignons que tout ne soit plongé dans le noir dehors, mais, par chance, il y a beaucoup d’hôtels et de restaurants dans ce secteur, leurs groupes électrogènes ont pris le relais. Nous marchons vers le lieu de notre dîner et nous arrivons ainsi au Restaurant Le Rendez-vous. Comme son nom l’indique, ce restaurant est un lieu de rendez-vous, mais pas seulement : c’est LE lieu branché de la ville de Pondichéry pour s’y donner rendez-vous, l’endroit idéal pour prendre un verre entre amis, dîner en famille ou en amoureux.

3ème jour à Pondichéry - samedi 31 mars 2018 - Restaurant Le Rendez-Vous
3ème jour à Pondichéry – samedi 31 mars 2018 – Restaurant Le Rendez-Vous

Nous y rencontrons Shivan. C’est un ami d’enfance de mon mari, décidément c’est la journée retrouvailles pour lui. C’est avec Shivan et 2 autres amis (2 frères) que mon mari a monté son orchestre à l’âge 17 ans. Comme ils étaient 4, ils ont tout naturellement choisi le nom de scène : LES DALTON. Cet orchestre a longtemps joué dans les bars ou au Cercle de Pondichéry. 3 Dalton sont partis à Paris, 2 d’entre eux ont continué à faire vivre le groupe en enrôlant 2 autres musiciens, et ces 4 nouveaux « Dalton » ont fait vivre le groupe jusqu’en 2011. Mais, je m’égare …. Revenons à Shivan : lui, c’était le batteur mais comme c’était le seul qui était de nationalité indienne et pas française, c’est donc le seul qui est resté en Inde. A présent, il a continué sa carrière en devenant chanteur à ses heures perdues. Aujourd’hui, c’est lui qui nous a accueillis au restaurant LE RENDEZ-VOUS. Il y chante les vendredis et les samedis soirs. Pour le dimanche de Pâques, il a prévu d’offrir aux pondichériens un concert à ciel ouvert sur le Cours Chabrol (l’équivalent à Pondy de La Croisette de Cannes ou de la Promenade des Anglais de Nice). Dommage, ce soir—là, nous serons déjà partis pour notre circuit à Goa et dans le sud de l’Inde.

Séquence « émotion »

Nous terminons cette soirée de retrouvailles par une autre séquence « émotion » : comme nous ne sommes pas loin du quartier où ont vécu mon mari, mon beau-frère et leurs frères et sœurs (ils sont 7 en tout), nous en profitons pour nous promener dans le quartier français de Pondichéry. C’est là qu’ils ont passé leur enfance avant de venir faire leur service militaire en France et d’y rester. Ils font partie de ces familles qui ont opté pour la nationalité française au moment où la ville entrait dans le giron des colonies françaises des Indes à la fin du 17è siècle. Les noms des rues rappellent encore l’époque où Pondichéry était un comptoir français : Rue Labourdonnais, Rue Suffren (où se trouvait la maison familiale qui a été vendue et est devenue un immeuble d’habitations à 2 étages avec parking, snif !), rue du bazar Saint-Laurent, …

3ème jour à Pondichéry - samedi 31 mars 2018 - Rue Suffren- bâtiment qui a remplacé la maison familiale
3ème jour à Pondichéry – samedi 31 mars 2018 – Rue Suffren- bâtiment qui a remplacé la maison familiale
3ème jour à Pondichéry - samedi 31 mars 2018 - Rue Suffren - quartier français
3ème jour à Pondichéry – samedi 31 mars 2018 – Rue Suffren – quartier français

Ainsi s’achève cette 3ème journée en Inde du Sud.

A demain pour le jour 4

Leave a Response

error: Content is protected !!